Déplacements médicaux

Vous avez besoin d’un transport pour vous rendre à un rendez-vous médical ?

Nous disposons d’un service d’accompagnement par des volontaires bénévoles dans plusieurs régions, ceux-ci utilisent leurs véhicules privés.

Les demandes de prise en charge sont uniquement acceptées pour des rendez-vous à caractère médical vers les hôpitaux, centres médicaux et centres de jour.

Sur simple demande, le bénévole peut vous accompagner à l’intérieur de l’hôpital et vous aider pour vos démarches administratives.

Un défraiement kilométrique vous sera demandé, celui-ci varie selon certains critères. Il n’y a pas de frais d’affiliation.


! L’ASBL COSEDI est toujours à la recherche de nouveaux volontaires-bénévoles dans les provinces du Hainaut et de Namur. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter notre service ! 


« Témoignage de Gaspare, bénévole pour le service accompagnement au sein de l’ASBL COSEDI ».

Q : Depuis quand êtes-vous bénévole au sein de l’ASBL COSEDI ?

R :  Depuis juin 2015 cela va faire 5 ans.

Q : Quelles sont les missions qui vous sont confiées ?

R : Les missions consistent à conduire les patients, de leur domicile ou résidence, vers leur lieu de consultation (hôpitaux, centres médicaux, médecin privé, dentiste ou même parfois rendre visite à leur famille ou connaissance).

Q : Comment sont organisées ces missions ?

R : Ces missions sont d’abord prises en charge par l’ASBL COSEDI  et ensuite dispatchées vers les chauffeurs qui se trouvent le plus près du domicile des patients ou du lieu de prise en charge.

Q : Quel est votre rôle auprès des patients ? Selon vous, quel est le  « plus » que vous apportez au patient ?

R : Mon rôle consiste à prendre en charge le patient à son domicile, maison de repos ou tout endroit communiqué par l’ASBL et le conduire vers le lieu de rendez-vous médical. J’aide certains d’entre eux dans leurs démarches administratives (inscriptions, prises de rendez-vous, etc.) selon leurs difficultés.

Si le patient en a besoin, je l’attends dans la salle d’attente ou bien je l’accompagne à la consultation si cela est autorisé.

N.B.: Au vu des conditions sanitaires actuelles, les volontaires bénévoles ne sont plus autorisés à entrer dans l’établissement avec les patients.

Q : Les patients sont-ils des accompagnants « fidèles » ?

R : Oui beaucoup de patients restent fidèles du moment qu’ils sont satisfaits du transport, du bénévole et de l’aide que je leur apporte, c’est à dire une bonne prise en charge, un bon accompagnement et surtout le respect de leur vie privée.

Q : Pour vous, être volontaire bénévole aujourd’hui, c’est… Qu’est-ce que cela apporte sur le plan humain ?

R : Ce rôle de volontaire bénévole me permet d’accompagner des personnes qui se trouvent dans l’incapacité de se déplacer seules de pouvoir les accompagner à leurs rendez-vous médicaux. C’est un rôle qui peut également « soulager » la famille ou les proches qui ne peuvent pas toujours se libérer facilement.

C’est « compléter » le rôle d’un membre de la famille et faire en sorte que les patients se sentent bien, en sécurité en ma compagnie pour les amener là où ils doivent se rendre et les ramener à leur domicile.

Cela me procure une très grande satisfaction personnelle. Le fait d’être confronté tous les jours aux divers problèmes de santé ou au mal-être de certains patients me fait oublier les « petits bobos », qui parfois sont une petite goutte d’eau à côté de ce que certains patients vivent. Il y a beaucoup d’empathie, un regard tout autre de l’être humain et beaucoup d’émotions au vu des problèmes que certaines personnes rencontrent.

Quand je vois le visage d’une personne s’illuminer grâce à l’aide et le soutien que je lui apporte, ma mission est accomplie.

Personnellement, je vois en ces personnes un frère, une sœur, une mère, un père ou toute autre personne de la famille. J’aimerais aussi que l’on prenne soin de ma famille comme le service tout entier prend soin d’eux.

Voilà mon ressenti en tant que bénévole, ce n’est pas l’appât du gain qui m’a attiré puisque nous sommes indemnisés au kilomètre parcouru  mais la satisfaction d’avoir donné un peu de de mon temps et de voir la joie des personnes d’être prises en charge. Gaspare